COLIVET<sup>®</sup> Bolus 150 mg

COLIVET® Bolus 150 mg

  • Sulfate de colistine 150 mg
  • Comprimés
  • Boites de 20 et 100 boli
Bovins

NOTICE

COLIVET Bolus 150 mg comprimés

NOM ET ADRESSE DU TITULAIRE DE L’AUTORISATION DE MISE SUR LE MARCHÉ ET DU TITULAIRE DE L’AUTORISATION DE FABRICATION RESPONSABLE DE LA LIBÉRATION DES LOTS, SI DIFFÉRENT

Titulaire de l’autorisation de mise sur le marché :

Prodivet pharmaceuticals sa/nv, Hagbenden 39C, B-4731 EYNATTEN

Fabricant responsable de la libération des lots :

Laboratoria Wolfs bvba, Westpoort 50, B-2070 ZWIJNDRECHT

DÉNOMINATION DU MÉDICAMENT VÉTÉRINAIRE

COLIVET Bolus 150 mg comprimés pour veaux pré-ruminants
Sulfate de colistine

LISTE DE LA (DES) SUBSTANCE(S) ACTIVE(S) ET AUTRE(S) INGRÉDIENT(S)

Par comprimé
Substance active : Sulfate de colistine 150 mg
Excipients : Cellulose microcristalline - Mannitol – Silice colloïdale anhydre – Stéarate de magnésium –Amidon prégélatinisé q.s. p.f. un bolus.
Comprimés oblongs, blancs, sécables

INDICATION(S)

Traitement des infections gastro-intestinales chez les veaux pré-ruminants dues à des Escherichia coli non invasifs sensibles à la colistine.

CONTRE-INDICATIONS

Ne pas utiliser en cas d’hypersensibilité aux polymyxines ou à l’un des excipients. Ne pas utiliser chez les chevaux, en particulier chez les poulains, car la colistine, en raison de la modification de l’équilibre de la flore microbienne intestinale, pourrait entraîner le développement d’une colite associée aux antimicrobiens (colite X), généralement associée à Clostridium difficile, qui peut être fatale.

EFFETS INDÉSIRABLES

En cas d’allergie au traitement, celui-ci doit être arrêté et un traitement symptomatique (oxygène, adrénaline, antihistaminique) instauré.
Si vous constatez des effets secondaires, même ceux ne figurant pas sur cette notice ou si vous pensez que le médicament n’a pas été efficace, veuillez en informer votre vétérinaire.

ESPÈCE(S) CIBLE(S)

Veaux pré-ruminants.

POSOLOGIE POUR CHAQUE ESPÈCE,  VOIE(S)  ET MODE D’ADMINISTRATION

Posologie

Administrer 2,5 mg/ kg de poids vif (correspondant à un bolus par 60 kg de poids vif ou un demi bolus par 30 kg de poids vif), deux fois par jour avec un intervalle de 12 heures pendant 3 jours.
Le traitement ne dépassera pas 5 jours..

Mode d'administration

Par la voie orale.

CONSEILS POUR UNE ADMINISTRATION CORRECTE

Précaution particulières d'emploi chez l’ animal :

La susceptibilité de la colistine vis-à-vis des germes sensibles, peut varier au cours du temps; un antibiogramme peut s’avérer nécessaire avant de commencer le traitement.
L’activité de la colistine est diminuée en présence d’ions calcium.  On évitera d'administrer simultanément le médicament vétérinaire et des solutions ou des aliments riches en ions calcium.
En cas de surdosage, les polymyxines provoquent un blocage neuromusculaire, non-réversible par la néostigmine ou le calcium.
Si vous observez un comportement anormal de l'animal traité, veillez en informer immédiatement votre vétérinaire.

TEMPS D’ATTENTE

Veaux : Viande et abats : 3 jours après la fin du traitement.

CONDITIONS PARTICULIÈRES DE CONSERVATION

Tenir hors de la vue et de la portée des enfants.
A conserver dans le blister d’origine.

MISE(S) EN GARDE PARTICULIÈRE(S)

Précations particulières pour chaque espèce cible :

La colistine présente une activité dépendante de la concentration contre les bactéries à Gram négatif. Suite à une administration orale, des concentrations élevées sont observées dans le tractus gastro-intestinal, c’est-à-dire le site cible, en raison de la faible absorption de la substance. Ces facteurs indiquent qu’une durée de traitement plus longue que celle indiquée, entraînant une exposition inutile, n’est pas recommandée.
Des bonnes pratiques de gestion et d’hygiène devraient être appliquées comme auxiliaire au traitement de manière à réduire le risque d’infection et pour contrôler la potentielle augmentation de résistance.

Précautions particulières d'utilisation chez l’ animal :

Ne pas utiliser la colistine comme substitut aux bonnes pratiques de gestion.
La colistine est un médicament de dernier recours en médecine humaine dans le cadre du traitement d’infections dues à certaines bactéries multirésistantes. Afin de minimiser tout risque potentiel associé à une utilisation large de la colistine, son utilisation doit être limitée au traitement ou au traitement et à la métaphylaxie des maladies, et elle ne doit pas être utilisée dans la prophylaxie.
L’utilisation de la colistine doit être basée, autant que possible, sur des tests de sensibilité.
L’absorption de la colistine peut être augmentée chez les animaux nouveau-nés et les animaux souffrant de désordres gastro-intestinaux et rénaux graves. Des altérations neuro- et néphrotoxiques peuvent apparaître.
Toute utilisation de ce produit autre que celle qui est recommandée dans le RCP peut entraîner l’échec du traitement et l’augmentation de la prévalence de bactéries résistantes à la colistine.

Précautions particulières à prendre par la personne qui administre le médicament  aux animaux :

En cas d’ingestion accidentelle, demandez immédiatement conseil à un médecin et montrez-lui la notice ou l’étiquette.
Les personnes présentant une hypersensibilité connue aux polymyxines comme la colistine devraient éviter tout contact avec le médicament vétérinaire.

Interactions médicamenteuses ou autres formes d’interactions :

Après administration orale de sulfate de colistine,  dans des cas individuels, une interaction avec les anesthésiques et les myorelaxants ne peut pas être exclue. L’association avec les aminoglycosides et le lévamisole devrait être évitée.
Les effets du sulfate de colistine peuvent être réduits par les cations bivalents (fer, calcium, magnésium), les acides gras insaturés et les polyphosphates. On évitera d'administrer simultanément le médicament vétérinaire et des solutions ou des aliments riches en ions calcium.

Surdosage (symptômes, conduite d’urgence, antidotes)

En cas de surdosage, les polymyxines provoquent un blocage neuromusculaire, non-réversible par la néostigmine ou le calcium.

Incompatibilités

Ne pas mélanger ce médicament vétérinaire avec des solutions contenant des ions de calcium (p.ex. solution de réhydratation).

PRÉCAUTIONS PARTICULIÈRES POUR L’ÉLIMINATION DES MÉDICAMENTS VÉTÉRINAIRES NON UTILISÉS OU DES DECHETS DÉRIVÉS DE CES MÉDICAMENTS, LE CAS ÉCHÉANT

Ne pas jeter les médicaments dans les égouts ou dans les ordures ménagères.
Demandez à votre vétérinaire ou pharmacien pour savoir comment vous débarrasser des médicaments dont vous n’avez plus besoin. Ces mesures contribuent à préserver l’environnement.

DATE DE LA DERNIERE NOTICE APPROUVEE

Octobre 2017

INFORMATIONS SUPPLEMENTAIRES

Boîtes de 20 et de 100 bolus.
Toutes les présentations peuvent ne pas être commercialisées.

Pour toute information complémentaire concernant ce médicament vétérinaire, veuillez prendre contact avec le titulaire de l’autorisation de mise sur le marché.

Prodivet pharmaceuticals sa/nv
Hagbenden 39c
B-4731 EYNATTEN
Tél : 00 32 (0)87 85 20 25
Fax : 00 32 (0)87 86 68 20
Info@prodivet.com

BE-V364612
À usage vétérinaire.
Délivrance : sur ordonnance vétérinaire.

COLIVET BOL 150_NOT_FR_V7-20171013